Geschiedenis

Le projet voit ses jours au sein du festival Parckdesign pendant la belle saison 2014. Il s’agit d’un festival proposé par Bruxelles Environnement, le ministère de l’environnement pour la région de Bruxelles Capitale. Cet événement promu l’aménagement participatif de l’espace public, en particulier vert, avec un attention particulière à la créativité et aux pratiques artistiques. Cet événement s’inscrit sur un site historique et symbolique pour la ville de Bruxelles.

Tour&Taxis est le nom de la riche famille italo-allemande (Thurn und Taxis ou Torre dei Tassi) propriétaire du site, depuis le XV siècle, à laquelle on doit un des premiers systèmes de poste rapide en Europe. La vocation commerciale du site est présente aussi dans l’affectation successive. Une « gare commerciale », qui sert en tant que douane, est construite vers la moitié du XIX siècle. La proximité de la gare au port de Bruxelles, lié au port d’Anvers via le canal, a fait de ce site un des plus importants nœuds commerciaux du nord de l’Europe. L’actuelle position de la serre de Parckfarm est donc sur un le vieux chemin de fer.

Ironie de l’histoire, c’est la construction des Institutions européennes qui détermine l’abandon de ce site. Les douanes ne sont plus désormais nécessaires. Le site perd sont importance et tombe dans l’oublie.  C’est vers le début des année 2000 que le site reprend sa valeur avec l’acquisition de la part de promoteurs privés, qui l’inscrive dans une démarche de gentrification qui est en train de changer le visage de cette partie de la ville de Bruxelles.

En 2014, les institution publiques décident d’investir pour améliorer l’aménagement du site et pour l’inscrire dans une démarche de promotion de pratiques liées à l’alimentation durable et à l’agriculture urbaine. C’est Parckdesign 2014, avec le slogan « du paysage à l’assiette ». L’idée est d’aménager un nouveau concept de parc, comestible avec une finalité sociale, écologique et de réappropriation de l’espace public vert de la part des habitants.

Le festival aurait dû durer le temps d’une belle saison. Mais la dynamique citoyenne a été tellement importante que les citoyens ont décidé d’essayer la pérennisation du projet. Une mission toujours d’actualité.